Hallux Valgus surnommé aussi « oignon » !

Observé généralement chez la femme (dans 90% des cas), cette déviation du gros orteil vers le 2ème touche 30% de la population âgée en France. Cette déformation crée une saillie osseuse que l’on appelle communément « l’oignon » et qui est souvent observé chez les patients se plaignant de douleur au niveau des membres inférieurs et des lombaires.

Comment mon ostéopathe peut-il me soulager ?

Il convient dans un premier temps d’éliminer les mauvaises habitudes :

Nous savons que dans 70% des cas, le défaut d'alignement évolue progressivement au cours des années à cause des chaussures trop étroites, trop pointues, trop petites ou encore trop rigides favorisant les déformations et les pathologies douloureuses de l'avant pied.

Seulement 30% des cas sont d'origine génétique et transmis généralement par les femmes où la déformation apparaît qu'après 40-50ans.

L’hallux a un rôle essentiel pendant la marche, c’est le siège de la propulsion. Sa déviation déplace alors les centres de pression du pied et par conséquent le centre de gravité du corps. Ainsi le changement de la posture global modifie la répartition du poids du corps inégalement sur les articulations, entrainant notamment pendant les phases d’appui puis de propulsion de la marche, une surcharge sur la tête du premier métatarsien et l'apparition de douleurs articulaires et musculaires.

Ce déplacement latéral de la première phalange entraine également des dérèglements biomécaniques à l'origine de tensions musculaires remontant le long des jambes et provoque des douleurs au niveau des genoux, des hanches ou encore des lombaires et du haut du dos par modifications de votre posture.

Dans un second temps le travail en ostéopathie vous permettra un soulagement des douleurs projetées et le ralentissement de l’évolution de la déformation :

Tout d’abord localement par des décompressions articulaires afin de diminuer les douleurs inflammatoires.

Ensuite en éliminant la chaine de tension musculaire douloureuse allant généralement de l'orteil au bassin et provoquant des sensations de crampes ou de fatigue musculaire notamment de la voute plantaire, du mollet et des fessiers.

Et enfin après un étude posturale approfondie permettant d'évaluer l'impact du pied et des autres capteurs (comme les dents ou les yeux) sur votre posture. Nous débuterons un travail sur la répartition des appuis et le centre de gravité afin de diminuer la surcharge sur l’hallux.

Le traitement ostéopathique peut également s'accompagner d'un suivi podologique grâce à la fabrication de semelle ou d'orthèse sur mesure permettant une contention permanante pour réaxer l'orteil, soulager la pression sur l'oignon et les autres appuis douloureux.

Le recours à la chirurgie permet de rétablir l'axe de l’orteil, cette solution sera préconisé en cas de déformation majeur mais ne corrige pas les modifications posturales et les tensions musculaires qui se sont inscrites dans le temps et donc ne protège pas contre les récidives.

Ouvert 6j sur 7
8h à 20h

55 €

Chèque ou espèces

Remboursé par votre mutuelle