Respirez-vous correctement ?

Le muscle central de la respiration est le diaphragme, composé de 2 coupoles et de 2 piliers, c’est son mouvement qui permet l’inspiration et l’expiration.

L’inspiration se fait en 2 temps :

  • d’abord Abdominale, le centre du diaphragme s’abaisse, votre ventre se gonfle (les viscères sont poussés vers le bas) la pression thoracique diminue, créant un appel d’air.
  • puis Thoracique, le centre se stabilise et les côtes s’ouvrent (du bas vers le haut).

Et vous ?

Votre ventre se gonfle quand vous inspirez ? Ou est ce seulement vos épaules qui montent ?

En cas de manque d’efficacité du diaphragme (blocage, stress… ou simplement perte d’habitude par manque d’activation) ou en cas d’effort intense, d’autres muscles vont effectuer le travail : Les muscles inspirateurs accessoires !

Qui sont-ils ?

Pourquoi trop les utiliser peut être problématique  ?

1. Les muscles scalènes

(entre vos cervicales et vos 2 premières côtes)

2. Les petits dentelés postérosupérieurs

3. Le petit pectoral

Ces muscles sont censé aider à la respiration en cas d’effort car comme leur nom l’indique, ils ne sont qu’accessoires.

Comme ils sont moins résistants que le diaphragme, en cas de trop grande activation, ils se contractent, causent des douleurs, et ne sont plus assez disponibles pour la mobilité des cervicales et des épaules.

Ce verrouillage peut donner une posture avec les épaules hautes, vers l’avant, des douleurs au niveau de trapèzes, des douleurs au niveau du cou, du haut du dos ainsi que des maux de tête…

Il est donc très important d’apprendre à respirer ! Quelques fois dans la journée, faites l’effort de respirer par le ventre, de garder vos épaules basses et de sentir votre ventre se gonfler !

En effet, le diaphragme est un muscle comme un autre, il se rééduque 😉 ! Par chance votre ostéopathe peut également vous aider !

Ouvert 6j sur 7
8h à 20h

55 € du lundi au samedi

100 € mère & bébé

Chèque ou espèces

Remboursé par votre mutuelle