« Bonjour, j'ai une sciatique !»

C’est une phrase que l’on entend souvent au cabinet, mais la plupart du temps, les patients confondent une douleur lombaire qui peut s’accompagner d’une douleur dans la fesse avec une sciatique, alors quelle est la différence ?

La sciatique est une douleur du nerf du même nom, ce nerf emmerge au niveau lombaire et c’est à ce niveau que se situe en générale l’inflamation.

la « vrai sciatique » est caractérisée par une douleur lombaire accompagnée par une irradiation douloureuse dans la jambe suivant un trajet précis. On peut également ressentir des fourmillements ou paresthésies derrière la cuisse, le mollet voire le pied. On peut trouver aussi un diminution de la force du membre inférieur à la marche lors de la propulsion du pied.

Mon osteo peut il m’aider ?

Lorsque la sciatique est dite « spécifique » (inflammatoire, infectieuse, complication d’une tumeur ou d’une fracture…), elle ne fera pas partie du champs d’action de l’ostéopathie, nous serons en mesure de détecter ces signes et de vous ré-orienter le vers le professionnel adapté.

Heureusement, la plupart du temps (dans 80% des cas) les sciatiques « communes » sont liées à un simple blocage vertébral ou à une déstructuration du disque intervertébral.

C’est dans ce cas que votre ostéopathe peut vous aider !

Oui mais moi j’ai une hernie discale !

La douleur sciatique est trop souvent associée à la présence d’une hernie discale retrouvée lors d’un examen complémentaire (IRM, scanner).

Or, pour qu’une hernie soit responsable d’une douleur sciatique, elle doit être assez importante pour créer un phénomène de compression sur le nerf, à l’intérieur de la colonne vertébrale. Fort heureusement, c’est rarement le cas et dans la plupart des irritations nerveuses de type sciatique, le phénomène compressif n’est pas le fait d’une hernie (même si elle est présente à l’IRM).

En effet, certaines études montrent qu’une IRM peut mettre en évidence une hernie chez 20 à 40% de la population, et ceci en l’absence de tout symptôme douloureux (Pr Revel ; EMC-Rhumatologie-Orthopédie 2004).

Ainsi, une hernie peut être présente, mais ne participe que faiblement voire pas du tout au phénomène mécanique responsable de l ‘apparition d’une sciatique. Et bien souvent, ce genre de douleur est le fait d’un ensemble de facteurs cumulés, face auxquels la prise en charge manipulative est une alternative très intéressante !

Et avant/après la séance que dois-je faire ?

En attendant d’être pris en charge en ostéopathie, inutile de souffrir, optez pour un traitement de la douleur : antalgique ou anti-inflamatoire prescrit par votre médecin

Ensuite, évitez les positions statiques debout ou assise, variez les postures et marchez régulièrement tant que cela est supportable.

Massez et chauffez régulièrement les muscles du bas du dos, du côté de la douleur.

Ouvert 6j sur 7
8h à 20h

55 €

Chèque ou espèces

Remboursé par votre mutuelle